Publié par Laisser un commentaire

La vigne vierge

La vigne vierge est une vigne que nous ne cultivons pas pour ses raisins, mais que nous aurons planté contre un mur pour l’orner de ses feuilles qui vont le recouvrir. Cette plante produit des sarments-lianes qui s’accrochent à ce mur à l’aide de petits crampons, tels les pattes d’une grenouille.

Ses bourgeons rougeâtres forment de petites feuilles de la même couleur, qui se pareront des couleurs automnales jusqu’à fin octobre avant de tomber et de refaire leur cycle.

Les bourgeons se cueillent entiers (avant qu’ils ne s’ouvrent), et ainsi ils conservent tous leurs principes actifs sous cette forme embryonnaire. Nous veillerons à prélever uniquement ce dont nous avons besoin sur la plante pour fabriquer la gemmothérapie :

Nous avons besoin d’un flacon de 100ml propre avec bouchon – cela suffit pour se soigner à l’année par personne – de l’équivalent d‘une cuillère à dessert de bourgeons que nous ferons macérer entre 30 et 40 jours dans de l’alcool 40°, de l’eau (non calcaire) et de glycérine végétale.

Donc il faudra réserver 20ml d’alcool, 20ml d’eau et 20ml de glycérine végétale, que nous penserons à dynamiser régulièrement.

L’étiquette qui sera apposée sur le flacon doit comporter le nom « Vigne vierge Veitch » du nom latin Parthenocissus tricuspidata ‘Veitchii’ aussi commercialisé sous le nom de Ampelopsis veitchii.

A l’échéance, il faudra filtrer cette préparation, en la passant par un filtre à café, par exemple, afin d’ôter les bourgeons, mais surtout d’éliminer les impuretés.

Posologie :

Nous avons besoins que de 10 à 15 gouttes par jour, voire 20 gouttes 1 à 2 fois par jour en cas de crise aiguë… de RHUMATISME. Ce macérat-mère de gemmothérapie convient dans les douleurs rhumatismales liées à la DÉFORMATION DES PETITES ARTICULATIONS. 

3 Cures de 3 mois (avec un arrêt d’une semaine toutes les 3 semaines) aideront dans le cadre de l’amélioration de votre santé ; à renouveler au besoin ou au long court.

Laisser un commentaire