Publié par Laisser un commentaire

Phytothérapie ou quel mélange Phyto pour améliorer sa santé ?

Mélange Phyto santé - LRB

Quel mélange Phyto pour améliorer sa santé ?

Phyto : diminutif du mot « Phytothérapie ». 

D’une façon générale, la phytothérapie est l’ensemble des actions thérapeutiques des plantes de part leurs principes actifs. Cela signifiant donc, que les plantes contiennent des molécules végétales qui agissent directement sur l’organisme humain en qualité de remèdes. Entraînant ainsi, des effets positifs sur l’amélioration de la santé.

De même, la phyto est également utilisée en prévention, afin d’optimiser son capital santé.

Un grand nombre de plantes sont disponibles en cueillettes sauvages. Certaines plantes sont comestibles : les salades sauvages et les aromatiques. D’autres, sont aussi cueillies à des fins médicinales. Très peu d’entre elles, en réalité, sont non comestibles, indigestes voir toxiques.

Afin de vous accompagner dans l’amélioration de votre santé (ou en prévention ou même dès les premiers signes symptomatiques) je vous propose par thématique des plantes référentes. Il en va pour chaque plante présentait, son nom en latin entre parenthèses, la Famille végétale pour laquelle elle appartient. Et surtout, les principes actifs et les actions thérapeutiques.

Voici quelques exemples de plantes pouvant vous aider :

Comment améliorer mon Sommeil et réduire mon Stress avec ce mélange Phyto ?

Houblon (Humulus lupulus) Famille des Cannabacées

Principes actifs en phyto : les cônes de houblon dits « strobiles » renferment des flavanoïdes, des tanins, une essence aromatique riche en sesquiterpènes et des principes amers, dont le lupulone, l’humulone et l’acide valérianique. Ils contiennent également des composés œstrogéniques.

Actions thérapeutiques : en cas d’insomnie, d’états anxieux et de nervosité. Propriétés sédatives et hypnotiques. Insomnies provoquées par des douleurs rhumatismales. Rééquilibre le système nerveux dans les névroses. Troubles nerveux et toux spasmodiques.

Aspérule odorante (Galium odoratum) Famille des Rubiacées

Principes actifs en phyto : la plante renferme un hétéroside, l’aspéruloside, de la coumarine, d’iridoïdes, de flavanoïdes et d’anthraquinones.

Actions thérapeutiques : l’aspérule facilite la digestion des malades qui souffrent d’angoisse et de vertiges, et prise avant le coucher, donne de très bons résultats contre l’insomnie.

Coquelicot (Papaver rhoeas) Famille des Papavéracées

Principes actifs en phyto : la plante renferme des mucilages, des tanins et des alcaloïdes, dont la rhoedine (rhoeadine, rhéadine) et la papavérine.

Actions thérapeutiques : le coquelicot a des propriétés calmantes et même légèrement narcotiques. Il est essentiel contre la nervosité et l’insomnie, notamment des enfants et des personnes âgées. Qui de plus est, si ces symptômes sont liés à des quintes de toux.

Lavande (Lavandula officinalis) Famille des Lamiacées

Principes actifs en phyto : la plante renferme une essence très aromatique, particulièrement riche en acétate de lynale et en linalol.

Actions thérapeutiques : les vertus calmantes de la lavande sont appréciées en cas d’insomnies, d’irritabilité, voire de dépression. Elle est recommandée aussi comme plante céphalique, signifiant qu’elle apaise les migraines, les maux de tête et les vertiges.

Marjolaine (Origanum majorana) Famille des Lamiacées

Principes actifs en phyto : la plante renferme une essence aromatique riche en hydrates de sabinène, en terpinéol et en linalol. Ainsi que des flavanoïdes, de l’acide caféiques et de l’acide rosmarinique.

Actions thérapeutiques : la marjolaine régule le système nerveux. Cela signifie qu’elle apaise ou stimule en fonction des besoins de notre organisme. En effet, elle freine l’anxiété et rassure le cœur. Cette plante sédative est recommandée pour combattre l’insomnie et l’anxiété. On l’emploi aussi en cas de migraine.

Passiflore (Passiflora incarnata) Famille des Papavéracées

Principes actifs en phyto : la plante renferme des flavanoïdes dont l’apigénine et le lutéol, des acides-phénols, des phytostérols, des coumarines, une essence aromatique, des hétérosides cyanogénétiques, du maltol et des alcaloïdes indoliques (dont l’harmane, l’harmaline et l’harmine). Et une benzolflavone.

Actions thérapeutiques : la passiflore est une plante qualifiée de sédative, d’hypnotique, calmante générale du système nerveux. Préconisée en cas d’insomnies dont les origines sont liées à des surexcitations cérébrales, de type abus d’alcool, ménopause, neurasthénie… La passiflore fait diminuer le poids des angoisses. Le calme et le repos que permet la passiflore n’en fait pas une plante d’accoutumance. Par ailleurs, elle n’entraînera pas non plus de dépression nerveuse réactionnelle. Elle a son intérêt en cas de maux de tête, de palpitations, d’hypertension.

Tilleul (Tilia cordata) Famille des Tiliacées

Principes actifs en phyto : les bractées renferment du mucilage, des tanins, des acides-phénols, des proanthocyanidols, des flavonoïdes (dont de la quercétine et du kaempférol) et une essence aromatique.

Actions thérapeutiques : le tilleul a des propriétés calmantes. Légèrement hypnotique, il possède une action sédative remarquable sur le système nerveux. Il aide petit à petit à retrouver une bonne qualité de sommeil. A vrai dire, il facilite l’endormissement, évite les réveils nocturnes et augmente la durée du sommeil. Le tilleul a également sont intérêt dans le surmenage intellectuel.

Oranger bigarade (Citrus aurantium) Famille des Rutacées

Appelé « Petit grain bigaradier »

Principes actifs en phyto : les feuilles renferment une essence aromatique composée de 50 % d’acétate de linalyle.

Actions thérapeutiques : la feuille d’oranger amer est utilisée pour ses propriétés sédatives. Elle calme les spasmes des personnes nerveuses, leurs permettant ainsi de retrouver le sommeil plus rapidement. Les palpitations cardiaques et les céphalées sont également calmées.

Angélique (Angelica archangelica) Famille des Apiacées

Principes actifs en phyto : surtout les parties de la racine et des fruits renferment une essence aromatique riche en carbures, dont les phellandrènes. Mais également des coumarirnes, dont des furanocoumarines tel le bergaptène.

Actions thérapeutiques : la racine de part ses actions sédatif nerveux, dans les vertiges, les migraines, l’asthme nerveux aussi.

Camomille romaine (Chamaemelum -ou Anthemis- nobilis) Famille des Astéracées

Principes actifs en phyto : les fleurs, appelées « capitules », elles renferment des coumarines, des acides-phénols, et des lactones sesquiterpéniques, des germacranolides (qui donnent le goût amer). Elles contiennent en plus, une essence aromatique riche en tiglates et en angélates.

Actions thérapeutiques : la camomille romaine calme les maux de tête ainsi que les troubles digestifs liés à la nervosité.

Comment drainer les toxines avec ce mélange Phyto ?

Bardane (Arctium lappa) Famille des Astéracées

Principes actifs en phyto : la racine renferme un polysaccharide, l’inuline à 50 %, ainsi que des acides-phénols, des polyacétylènes, des flavanoïdes (dont l’arciitine) et une essence aromatique.

Actions thérapeutiques : la bardane agit comme un antibiotique, agissant sur les problèmes de peau : furoncles, acné, croûtes de lait, certains eczémas. Très bon dépuratif général, notamment dans un terrain lié au diabète, à la goutte ou aux rhumatismes.

Chicorée (Cichorium intybus) Famille des Astéracées

Principes actifs en phyto : la racine est riche en inuline. Les feuilles quand à elles, renferment bons nombres de vitamines et sels minéraux. La plante renferme en général des lactones sesquiterpéniques.

Actions thérapeutiques : actions tonifiantes du foie (cholagogue et cholérétique) et du système digestif (diurétique et stomatique). Aide en cas de rhumatismes et de gouttes.

Pensée sauvage (Viola tricolor) Famille des Violacées

Principes actifs en phyto : la plante renferme des mucilages, des saponosides, des flavonoïdes et du salicylate de méthyle.

Actions thérapeutiques : action contre les rhumatismes et les maladies de peau : dartres, herpès, eczéma, acné, psoriasis, furonculose… En général toutes les dermatoses qui sont à l’origine neuro-arthritique.

Pissenlit (Taraxacum dens leonis) Famille des Astéracées

Principes actifs en phyto : la racine renferme de l’inuline. La plante renferme des lactones sesquiterpéniques dont le germacranolide ; des alcools triterpéniques et des stérols. Les feuilles renferment des flavonoïdes.

Actions thérapeutiques : le pissenlit favorise l’augmentation de la bile. Idéal dans les traitements des insuffisances hépatiques et les crises. Intérêt particulier dans l’hypercholestérolémie. Excellent dépuratif en éliminant les toxines d’origine infectieuse ou liées à l’alimentation ou notre mode de vie. Efficace en cas de problèmes de peau tels que le psoriasis, l’eczéma et l’acné.

Fumeterre (Fumaria officinalis) Famille des Papavéracées

Principes actifs en phyto : la plante renferme des alcaloïdes dont la protopine.

Actions thérapeutiques : effets dépuratifs avérés : dans le cas des affections cutanées et contre les dartres. Elle permet également d’atténuer les céphalées d’origine hépatique et les douleurs liées à la lithiase biliaire.

Genévrier (Juniperus communis) Famille des Cupressacées

Principes actifs en phyto : les baies renferment des tanins, un principe amer, la junipérine, des diterpènes et une essence aromatique riche en carbures, comme les pinènes, le myrcène, le sabinène, le limonène et le terpinéol.

Actions thérapeutiques : dans les cas d’œdèmes généralisés, de gouttes et rhumatismes et d’arthrite.

Sureau (Sambucus nigra) Famille des Caprifoliacées

Principes actifs en phyto : les baies renferment des composés phénoliques tels que la cyanidine.

Actions thérapeutiques : action dans les cas d’œdèmes généralisés, de constipation, crise de rhumatisme et de goutte.

Menthe poivrée (Mentha piperita) Famille des Lamiacées)

Principes actifs en phyto : la plante renferme des flavanoïdes, des acides-phénols, des triterpènes, des caraténoïdes et une essence aromatique contenant du menthol, de la menthone et de l’acétate de menthyle.

Actions thérapeutiques : très bon antiseptique, elle augmente la sécrétion de la bile. Elle est recommandée dans les intoxications de gastro-intestinales.

Salsepareille (Smilax aspera) Famille des Smilacacées

Principes actifs en phyto : la racine renferme des saponosides stéroïdiques, des phytostérols.

Actions thérapeutiques : très bon dépuratif, notamment du sang. Elle est recommandée dans les cas de problèmes de peau (dont le psoriasis) et de rhumatismes (dont l’arthrite).

Comment aider mes Articulations et soulager mes Rhumatismes avec ce mélange Phyto ?

Bouleau (Betula alba) Famille des Bétulacées

Principes actifs en phyto : les feuilles renferment des flavonoïdes dont le rutoside, des acides-phénols, des triterpènes, des tanins, un principe amer et une essence aromatique. Quant-à l’écorce, elle renferme notamment de l’acide bétulinique.

Actions thérapeutiques : en cas de rétention d’eau. Intéressant en cas d’engorgement des ganglions lymphatiques. Utile essentiellement pour soulager l’arthrite, les rhumatismes.

Cassis (Ribes nigrum) Famille des Grossulariacées

Principes actifs en phyto : essentiellement le cassis contient des flavanoïdes.

Actions thérapeutiques : action anti-inflammatoire puissant. Possède des propriétés antirhumatismales. Le cassis agit comme une cortisone mimétique, sans les effets secondaires du médicament. Au contraire, permet de capter les toxines dans le corps et de les drainer. Ainsi, les articulations retrouvent leurs souplesses.

Reine des prés (Filipendula ou Spiraea ulmaria) Famille des Rosacées

Principes actifs en phyto : la plante renferme des tanins, des hétérosides flavoniques dont le spiréoside, le rutoside et l’hypéroside. Mais aussi des hétérosides d’acides-phénols dont l’huile essentielle est riche en salicylate de méthyle et en aldéhyde salicylique.

Actions thérapeutiques : action anti-inflammatoire puissant et antirhumatismal. Elle traite les œdèmes généralisés. Présente un intérêt particulier dans les articulations, notamment les douleurs de jointures.

Frêne (Fraxinus excelsior) Famille des Oléacées

Principes actifs en phyto : les feuilles renferment des tanins, des coumarines, des flavanoïdes, un iridoïde, et de l’excelsioside.

Actions thérapeutiques : aux vertus anti-rhumatismales, contre les douleurs articulaires.

Genévrier (Juniperus communis) Famille des Cupressacées

Principes actifs en phyto : les baies renferment des tanins, un principe amer, la junipérine, des diterpènes et une essence aromatique riche en carbures, comme les pinènes, le myrcène, le sabinène, le limonène et le terpinéol.

Actions thérapeutiques : dans les cas d’œdèmes généralisés, de gouttes et rhumatismes et d’arthrite.

Harpagophytum dit « Griffes du diable » (Harpagophytum procumbens) Famille des Pédaliacées

Principes actifs en phyto : ici les tubercules qui renferment des phytostérols, des triterpènes, des flavonoïdes, des acides-phénols, des esters hétérosidiques et des iridoïdes dont de l’harpagoside.

Actions thérapeutiques : effet anti-inflammatoire et antalgique, en cas de douleurs articulaires, musculaires, et dorsales. Plus particulièrement en cas de tendinite, arthrose et sciatique.

Romarin (Rosmarinus officinalis) Famille des Lamiacées

Principes actifs en phyto : les sommités fleuries renferment une essence aromatique riche en camphre, en cinéole, en alpha-pinène, en bornéol et en camphène. Ainsi que des flavanoïdes, des tanins et des diterpènes tricycliques, des triterpènes et des acides-phénols dont la fameuse acide rosmarinique.

Actions thérapeutiques : actions antioxydantes puissantes et anti-inflammatoires très intéressantes.

Saule (Salix alba) Famille des Salicacées

Principes actifs en phyto : la plante renferme des proanthocyanidols, des flavanoïdes et des glucosides de phénols et des acides-phénols dont le salicoside (qui est précurseur de l’acide salicylique).

Actions thérapeutiques : effet similaire à l’aspirine au même titre que la Reine des près. Ainsi, l’action thérapeutique du Saule est bien caractéristique sur les rhumatismes chroniques et douleurs articulaires aigüs.

Camomille romaine (Chamaemelum -ou Anthemis- nobilis) Famille des Astéracées

Principes actifs en phyto : les fleurs, appelées « capitules », elles renferment des coumarines, des acides-phénols, et des lactones sesquiterpéniques, des germacranolides (qui donnent le goût amer). Elles contiennent en plus, une essence aromatique riche en tiglates et en angélates.

Actions thérapeutiques : la camomille romaine est antinévralgique. Elle combat les inflammations liées aux douleurs des rhumatismes, et celles causées par une chute ou des ecchymoses.

Comment rééquilibrer mon Transit Intestinal avec ce mélange Phyto ?

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-france/phyto-complexe-bio-transit-difficile/

Frêne (Fraxinus excelsior) Famille des Oléacées

Principes actifs en phyto : les feuilles renferment des tanins, des coumarines, des flavanoïdes, un iridoïde, et de l’excelsioside.

Actions thérapeutiques : le Frêne est un tonique, légèrement laxatif (sans provoquer de coliques).

Séné (Senna alexandrina) Famille des Fabacées

Principes actifs en phyto : les feuilles et les gousses renferment des flavanoïdes, un polyol, le pinnitol, des mucilages et des hétérosides anthraquinoniques dont les sennosides, l’émodine et la rhéine.

Actions thérapeutiques : purgatif (sans irritation) en provoquant les contractions du gros intestin pour en faire éliminer le contenu.

Artichaut (Cynara scolymus) Famille des Astéracées

Principes actifs en phyto : les feuilles renferment des acides-phénols, des esters de l’acide caféique dont la cynarine. Et d’autres, tels que des acides-alcools, des flavonoïdes et des lactones sesquiterpéniques (dont la cynaropicrine).

Actions thérapeutiques : draineur du foie en premier lieu, mais aussi en cas  d’intoxications intestinales, de douleurs digestives.

Chicorée (Cichorium intybus) Famille des Astéracées

Principes actifs en phyto : la racine est riche en inuline. Les feuilles quand à elles, renferments bons nombres de vitamines et sels minéraux. La plante renferme en général des lactones sesquiterpéniques.

Actions thérapeutiques : actions tonifiantes du foie (cholagogue et cholérétique) et du système digestif (diurétique et stomatique). La Chicorée protège vos intestins. En effet, la Chicorée est un pré-biotique naturel. C’est-à-dire qu’il fait le nettoyage des mauvaises bactéries.

Pour rétablir une bonne flore intestinale, une cure à base de Chicorée est recommandée https://www.laracinebleue.com/boutique/produits/plantes-seches/inolancil-15-sachets/

Genévrier (Juniperus communis) Famille des Cupressacées

Principes actifs en phyto : les baies renferment des tanins, un principe amer, la junipérine, des diterpènes et une essence aromatique riche en carbures, comme les pinènes, le myrcène, le sabinène, le limonène et le terpinéol.

Actions thérapeutiques : en cas de problème digestifs dans les troubles de dyspepsie, telles que les flatulences et les éructations.

Pissenlit (Taraxacum dens leonis) Famille des Astéracées

Principes actifs en phyto : la racine renferme de l’inuline. La plante renferme des lactones sesquiterpéniques dont le germacranolide ; des alcools triterpéniques et des stérols. Les feuilles renferment des flavonoïdes.

Actions thérapeutiques : action directe sur le foie et la vésicule biliaire et les troubles hépatiques. Le pissenlit régule les fonctions intestinales comme la constipation.

Romarin (Rosmarinus officinalis) Famille des Lamiacées

Principes actifs en phyto : les sommités fleuries renferment une essence aromatique riche en camphre, en cinéole, en alpha-pinène, en bornéol et en camphène. Ainsi que des flavanoïdes, des tanins et des diterpènes tricycliques, des triterpènes et des acides-phénols dont la fameuse acide rosmarinique.

Actions thérapeutiques : en cas de congestion du foie et inflammation de la vésicule biliaire accompagnées de crises douloureuses, paresses stomacales, troubles intestinaux.

Mauve (Malva sylvestris) Famille des Malvacées

Principes actifs en phyto : la plante renferme des mucilages et des flavanoïdes. Les fleurs sont riches en anthocyanosides.

Actions thérapeutiques : action anti-inflammatoire des muqueuses digestives. C’est-à-dire que la Mauve adoucit la paroi intestinale, et facilite le transit intestinal à visée laxative.

Menthe poivrée (Mentha piperita) Famille des Lamiacées)

Principes actifs en phyto : la plante renferme des flavanoïdes, des acides-phénols, des triterpènes, des caraténoïdes et une essence aromatique contenant du menthol, de la menthone et de l’acétate de menthyle.

Actions thérapeutiques : très bon antiseptique, elle augmente la sécrétion de la bile. Elle est recommandée dans les intoxications de gastro-intestinales. La Menthe poivrée est toute indiquée en cas de repas chargé comme bon digestif.

Comment éviter les Calculs et avoir une Vessie saine (Élimination RÉNALE) avec ce mélange Phyto ?

Piloselle (Hieracium pilosella) Famille des Astéracées

Principes actifs en phyto : la plante renferme des flavonoïdes, de l’acide caféique, de l’inuline et une coumarine nommée l’ombelliférone.

Actions thérapeutiques : diurétique, favorisant l’élimination de l’urée. Action anti-infectieuse.

Reine des prés (Filipendula ou Spiraea ulmaria) Famille des Rosacées

Principes actifs en phyto : la plante renferme des tanins, des hétérosides flavoniques dont le spiréoside, le rutoside et l’hypéroside. Mais aussi des hétérosides d’acides-phénols dont l’huile essentielle est riche en salicylate de méthyle et en aldéhyde salicylique.

Actions thérapeutiques : élimination puissante de l’acide urique. Antispasmodiques, anti-inflammatoires et sédatives des douleurs urinaires.

Aubier de tilleul (Tilia cordata) Famille des Tiliacées

Principes actifs en phyto : l’aubier est la partie intérieure de l’écorce. Il renferme des acides-phénols, des tanins, du faxoside et de l’esculoside.

Actions thérapeutiques : calme les douleurs des reins. Diurétique en nettoyant en profondeur l’organisme en dissolvant l’acide urique.

Chiendent (Agropyron repens) Famille des Poacées

Principes actifs en phyto : le rhizome (système racinaire) renferme des mucilages et une essence aromatique.

Actions thérapeutiques : diurétique doux, émollient. Empêche la formation de calculs rénaux. Et, calme les situations inflammatoires du système urinaire dont les calculs urinaires et cystites.

Maïs (Zea mays) Famille des Poacées

Principes actifs en phyto : les stigmates « cheveux du Maïs » renferment du mannite, potassium, acides oléiques…

Actions thérapeutiques : diurétique, élimine l’acide urique et sédatif des voies urinaires. Permettant ainsi de traiter les cystites et les néphrites.

Olivier (Olea europaea) Famille des Oléacées

Principes actifs en phyto : la feuille renferme des séco-iridoïdes dont l’oleuropéoside, l’oléoside et lie ligustroside, des triterpènes et des flavonoïdes (dont le rutoside).

Actions thérapeutiques : favorise la diurèse. Elle est recommandée chez les cardio-rénaux. Action hypoglycémiante. Propriétés anti-infectieuses et anti-fongiques. Elle est également recommandée en cas de coliques hépatiques et pour aider l’évacuation des calculs biliaires.

Queue de cerise (Prunus avium ou Cerasus vulgaris) Famille des Rosacées

Principes actifs en phyto : la queue dit « pédoncule » renferme des tanins, un glucoside d’isoflavone et des phénols, en particulier de l’acide salicylique.

Actions thérapeutiques : action signification comme diurétique en cas de cystite, voire de néphrite.

Sureau (Sambucus nigra) Famille des Caprifoliacées

Principes actifs en phyto : nitrate de potasse, alcaloïde dont la sambucine, glocuside dont la sambunigrine…

Actions thérapeutiques : diurétique et dépuratif général. Intérêt particulier en cas de rétention d’eau, d’affections rénales mais aussi de cystites, lithiases urinaires et de néphites.

Pariétaire ( Parietaria officinalis) Famille des Urticacées

Principes actifs en phyto : la plante renferme des tanins, des mucilages et des flavonoïdes. Riche en potassium.

Actions thérapeutiques : excellent diurétique. Action significative dans les maladies des voies urinaires avec irritations dont les cystites, les lithiases urinaires, les néphrites et même les blennorragies.

Vergerette du canada (Erigeron ou Conyza canadensis) Famille des Astaracées

Principes actifs en phyto : la plante renferme des tanins et une essence aromatique.

Actions thérapeutiques : action anti-inflammatoire, on l’emploi en cas de cystite et de pertes blanches, et diurétique.

Vers une pharmacie issue de la Nature et de ses innombrables bienfaits !

Les plantes fraîches ou sèches sont la plupart consommées dans notre alimentation et fournissent ainsi un socle à la préservation de notre bonne santé.

Cependant, la disponibilité des plantes nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme, est possible qu’une partie de l’année, et ce, suivant les saisonnalités.

Aussi, il conviendra de conserver les plantes « remèdes » dans des solutions en parties alcoolisées pour permettre en tout en chacun de pouvoir se soigner.

C’est ce que laracinebleue.com vous propose avec l’ensemble de ses produits naturels qui contribueront à améliorer votre santé.

Publié par Laisser un commentaire

Coranavirus : Les huiles essentielles antivirales face au Covid-19

Huile Essentielle Antiviral Virus LRB La Racine Bleue

Coronavirus : Les huiles essentielles antivirales face au corona covid-19

Huile Essentielle Antiviral Virus LRB La Racine Bleue

C'est malheureusement l'actualité mais qu’est-ce qu’un virus ?

Tout simplement, il s’agit d’un microbe, qui peut atteindre les animaux, les humains et les végétaux. Plus précisément un germe pathogène dont le mode de propagation se fait par multiplication de particules infectieuses, contagieuses et peuvent se transmettre entre individus.
Prenons l’exemple d’un virus qui fait l’actualité en ce début d’année et qui mobilisent les autorités sanitaire. Similaire à une grippe ou une pneumonie, il se propage à travers les continents, il est nommé « Coronavirus ».

Le Coronavirus : définition


Dans le mot Coronavirus, nous avons le mot Virus et celui de « Corona ». Tout d’abord, il faut revenir au latin afin de définir le Coronavirus. En effet, étymologiquement le nom de Coronavirus signifie « virus en couronne ».
Biologiquement parlant, le Coronavirus est défini comme étant un virus à ARN monocaténaire de sens positif, de la sous classe de la famille des Orthocoronaviridae. Si vous n’êtes pas expert en biologie cela ne vous parlera pas.
Il faut toutefois savoir, qu’en terme de maladies contagieuses, il existe sept types de Coronavirus qui peuvent infecter l’Homme.
Concernant l’épidémie qui est en cours 2019-2020, il s’agit là d’une souche de Coronavirus, celle dite de Coronavirus de Wuhan. Ce type de Coronavirus est un Virus au syndrome respiratoire aigu sévère (nommé SRAS), provenant de Chine de la province du Hubei.

Classification par type de génome

1. Virus à ADN
1. Groupe I – Virus à ADN à double brin
2. Groupe II – Virus à ADN à simple brin
2. Virus à ARN
1. Groupe III – Virus à ARN à double brin
2. Groupe IV – Virus à ARN simple brin à polarité positive (Virus (+)ssARN ou de type ARN messager)
3. Groupe V – Virus à ARN simple brin à polarité négative
3. Virus à ADN ou à ARN à transcription inverse
1. Groupe VI – rétrovirus à ARN simple brin
2. Groupe VII – Pararétrovirus à ADN double brin

Symptômes du Coronavirus


Les symptômes du Coronavirus, qui est originaire de Chine, se manifestent de diverses manières. A savoir, il peut s’agir tout d’abord de simples maux de tête, d’une toux qui s’installe, allant jusqu’à des sensations de courbatures dignes d’un marathon. Plus grave, de la fièvre fait son apparition. Un déjà vu d’état grippal, ou de bronchite peuvent être diagnostiqués, portant parfois vers un pronostic bien plus préoccupant, celui de la pneumonie en affections respiratoires sévères. Il s’agit peut être du Coronavirus ou tout simplement d’un rhume.

Public concerné lié au Coronavirus

Bien évidemment les personnes dites « plus fragiles », dont le système immunitaire n’est pas encore fait, telles que les nourrissons. Ou encore, dont le système immunitaire est réduit, tels que celui des personnes âgées. Ou enfin, toutes autres personnes dont le système immunitaire est bas voire à renforcer, telles que les personnes actuellement malades.

Mode de transmission et Prévention du Coronavirus

Au même titre qu’un cas de virus de grippe, il faut être vigilant, et ce, en amont, avant même de ressentir les premiers symptômes de ce nouveau virus, le Coronavirus.
Régulièrement il faudra se laver les mains, de préférence en plus avec un gel hydro-alcoolique, afin de détruire un maximum de germes pathogènes.
Il conviendra également d’éternuer ou de tousser « dans sa manche » afin d’éviter la transmission d’un virus/Coronavirus.
Enfin, une prévention, la plus sensée, est tout simplement d’éviter tous rassemblement. Mais surtout, d’éviter de rentrer en contact avec des personnes déjà malades, dont le système immunitaire est bas. Et cependant, sans savoir si vous même n’êtes pas en période d’incubation du Coronavirus.
Le temps d’incubation du Coronavirus dure de 10 à 14 jours. Après ce laps de temps, l’infection se déclenche et l’apparition des symptômes se fait sous les 24 heures.

Et si j’avais le Coronavirus ?

Si vous avez les symptômes du Coronavirus, et par principe de précaution, il sera pertinent d’appeler le 15 plutôt que de vous rendre chez votre médecin traitant ou aux urgences.
D’autre part, si vous ou l’un de vos proches s’est rendu récemment en Chine ou est entré en contact avec une personne déclarée par le Coronavirus, il faudra impérativement composé le 15 afin de signaler que vous êtes potentiellement porteur du virus.

Traitements anti viral contre le Coronavirus

De toute évidence, et étant donné qu’il s’agit au départ d’un virus qui à muter, les scientifiques sont en cours de recherche d’un nouvel anti-viral pour pallier le Coronavirus actuel.
De principe, et pour explication prenons l’exemple du virus de la grippe, la grippe est à juste titre au même grade d’épidémie virale que le Coronavirus. Ainsi, sur l’exemple de la grippe, il faut savoir, que chaque année, les scientifiques élaborent de nouveaux vaccins contre la grippe. Cela signifie que le vaccin de la grippe d’une année n’est pas le même que celui d’une autre année. Les scientifiques s’adaptent régulièrement aux nouveaux cas d’infections virales, et pensent que d’ici un an, le Coronavirus devrait disparaître.
De toute évidence, ne n’est pas le premier cas de Coronavirus trouvé. Cependant, il conviendra de respecter les consignes d’hygiène et de sécurité citées, afin d’éviter la propagation de l’épidémie virale.

Huiles essentielles et Corona, remèdes naturels antiviral

Nul doute que les Huiles essentielles en aromathérapie détiennent tous les principes actifs nécessaires pour favoriser une santé optimale. Et plus précisément, en règle générale la phytothérapie en regroupant l’ensemble des végétaux à visée thérapeutique. Elles s’utilisent comme un véritable bouclier contre les maux du quotidien.
Certaines Huiles essentielles sont de véritables remèdes naturels « anti viral » et favorise les défenses immunitaires de l’organisme.

Champs d’application des Huiles essentielles

Les Huiles essentielles agissent dans les domaines suivants :

  • anti-infectieux et antiseptiques

  • anthelminthique et anti-parasitaires

  • anti-inflammatoires

  • antiallergiques

  • immunomodulants

  • antalgiques, analgésiques et pré-anesthésiants

  • antispasmodiques

  • anxiolytiques

  • anti-hypertensifs

  • anticoagulants

  • hormone mimétiques+

  • cholagogues, cholérétiques…

Coronavirus : Les huiles essentielles les plus pertinentes :

NIAOULI, remède anti viral respiratoire

  • Système respiratoire : anti-catarrhale, expectorante, mucolytique, décongestionnant nasal, recommandé également pour les sinusites, grippes et otites.

  • Purifiante : anti-virale, anti-bactérienne, anti-fongique.

  • Système immunitaire : stimulant.

Si vous souhaitez acheter ce produit vous pourrez le trouver en cliquant-ici.

THYM Linalol, remède anti viral respiratoire

  • Fortifiant : stimulant immunitaire, neurotonique. Adapté aux périodes de convalescence.

  • Anti-infectieuse : antibactérien, antiviral, antifongique, antiparasitaire, vermifuge.

  • Système respiratoire : infection pulmonaire virale ou bactérienne, expectorant.

Si vous souhaitez acheter ce produit vous pourrez le trouver en cliquant ici.

ROMARIN à Verbénone, remède anti viral respiratoire

  • Système respiratoire : expectorant, mucolytique. À utiliser en cas d’affections du système respiratoire supérieur (rhume, bronchite, otite, sinusite…).

  • Purifiant : puissant antibactérien et fongicide.

Si vous souhaitez acheter ce produit vous pourrez le trouver en cliquant ici.

LAURIER, remède anti viral respiratoire

  • Respiratoire : aide à éliminer les sécrétions bronchiques, antiviral, anti-inflammatoire, anti-fongique, anti-bactérien, recommandé en cas de bronchite et d’asthme.

Si vous souhaitez acheter ce produit vous pourrez le trouver en cliquant ici.

Renforcer son système immunitaire avec…

Gélules Complexe VITAMINES et MINÉRAUX

Les Vitamines sont fondamentales pour une santé optimale. Il s’agit essentiellement de vitamines C, mais aussi celles du groupe B, qui agissent sur notre système nerveux ; mais aussi comme les vitamines E anti-oxydantes.
Par ailleurs, les minéraux et oligo-éléments jouent un rôle important dans notre organisme. Ils contribuent au bon fonctionnement de nos os, nos muscles, nos articulations… A vrai dire, les minéraux, tels leur nom, ont la fonction de minéralisation, voire re-minéralisation de notre organisme. Car, nous le savons bien, notre corps pour combattre les agressions extérieures, les infections, nécessite un apport journalier suffisant pour bien vieillir (sans fatigue ni maladies). Calcium, Magnésium, Fer, Zinc…
Pour plus de renseignements à ce sujet vous pouvez lire notre précédent article « Alimentation Santé ».

Si vous souhaitez acheter ce produit vous pourrez le trouver en cliquant ici.

La PROPOLIS en gouttes buvables

C’est le « mastic » anti-septique que les abeilles fabriquent dans les ruches afin d’éviter toute contamination venant de l’extérieur.
Macérée dans de l’alcool, puis filtrée, il en reste une solution, dite aussi teinture mère de propolis, qui permet de renforcer les défenses immunitaires, et ainsi, prévenir et traiter les infections des voies respiratoires.
Besoin de plus de renseignements à propos de la propolis, nous vous invitons à lire notre article « Solution Propolis ».

Si vous souhaitez acheter ce produit vous pourrez le trouver en cliquant ici.

Les gélules de GELÉE ROYALE & POLLEN

Une synergie qui sous forme lyophilisée permet de conserver et de concentrer les principes actifs des grains de pollen et de la gelée royale.
Qu’est-ce que les grains de pollen ?
Lorsque l’abeille sort de sa ruche pour aller butiner, elle récolte autour de ses pattes le pollen des fleurs. Apporté à l’intérieur de la ruche, elle va le déposer dans des alvéoles prévues à cet effet. D’autres abeilles missionnées viendront le récupérer afin de le transformer.

Qu’est-ce que la gelée royale ?
Au même titre qu’un lait maternel pour les nourrissons, la gelée royale représente les anticorps des futures reines des abeilles dans la ruche.
Le mélange des deux produits de la ruche permet de renforcer les défenses immunitaires.
La gelée royale agit comme action vitaminiques. Quand au pollen, il renforce les défenses immunitaires des voies respiratoires, et permet aussi de désensibiliser des problèmes d’allergie liés aux pollens.

Si vous souhaitez acheter ce produit vous pourrez le trouver en cliquant ici.

Gemmothérapie IMMUNO ENFANTS en gouttes buvables / Sans Alcool

Par un procédés innovant, l’AquaGemm IMMUNO Enfants en flacon de 50ml permet d’être utilisé par tous.
Fort de son complexe des bourgeons de l’aulne glutineux, de l’églantier et du sapin pectine, ce remède naturel conviendra aussi bien aux enfants, qu’aux femmes enceintes ou toutes autres personnes fragiles ; en conservant toute son efficacité pour le bien de votre santé.

Si vous souhaitez acheter ce produit vous pourrez le trouver en cliquant ici.

Le petit mot de la fin :
Un simple rhume, une bronchite, une grippe virale ou un virus autre, les Huiles essentielles sont un très bon alliés pour traiter ses affections respiratoires.
Il en va de même avec les compléments à base de bourgeons (la gemmothérapie), les produits de la ruche, ou bien encore les apports en vitamines et minéraux.

N’attendons pas qu’une maladie s’installe, faisons de la prévention en mettant notre intention première vers une alimentation saine et des produits naturels !

Publié par Laisser un commentaire

Alimentation et Silice Colloïdale

Bienfaits général de la silice colloïdale

Définition Silice Colloïdale ou Silice Végétale

La silice est présente dans bons nombres de végétaux.

Certaines plantes, sont du règne préhistorique comme la prêle (Equisetum arvense) ou le bambou (Bambusa vulgaris). D’autres comme l’ortie (Urtica dioica) sont aussi des plantes très riches en silice colloïdale. 

En phytothérapie, la prêle (contient 60mg de silice/100g), fraîche et non séchée, le bambou (9mg dans la pousse), l’ortie en jeunes pousses fraîches ( 380 mg/100g).

A partir du suc de la plante il va en être extrait biochimiquement l’acide orthosilicique.

la Silice Colloïdale au niveau scientifique

Pour résumer, la silice végétale contient en moyenne 7 % d’acide orthosilicique pour 93 % de colloïdes (de fines particules solides non assimilables).

Afin d’être assimilables, dits «  biodisponibles » par notre organisme, l’acide orthosilicique doit être stabilisé par de la choline*, et qu’ainsi son utilisation dans des compléments alimentaires ne pose aucun problème toxicologique.

Pour plus d’informations sur la *Choline, vous pouvez vous référer à ce site Internet : https://fr.wikipedia.org/wiki/Choline

Silice Colloïdale présente dans certains aliments

Quoi qu’il en soit, nous avons défini la disponibilité de silice dans certains végétaux, tels que la prêle, bambou et ortie. 

Il en est de même, mais ce, en petite quantité dans certains aliments. Prenons le cas dans l’enveloppe des céréales complètes, comme le blé complet, le riz complet et les flocons d’avoine. Mais aussi, les champignons, les haricots et le cartilage des animaux, tels que ceux du poulet.

Malheureusement, comme nous l’avons évoqué dans un article blog précédent https://www.laracinebleue.com/articles/lrb-alimentation-sante-combattre-fatigue-chronique-stress/ «  notre alimentation s’est largement appauvrie. Nous n’avons plus la même qualité d’alimentation santé qu’antans ! ». Il est vrai que notre alimentation ne nous permet plus de combler ces pertes, car la quantité de silicium contenue dans certains aliments est très faible. 

Comme le Professeur Henri Joyeux le précise ici https://professeur-joyeux.com/2017/03/18/moi-silicium-a-quoi-sers-corps/ 

« Une plantation d’un hectare de légumineuses, de hêtres ou de blé prélève chaque année dans le sol respectivement 20, 63 et 105 kg de silice. »

Silice Végétale : Dose journalière

En premier lieu, il est bon à savoir que la silice végétale est peu assimilable par l’organisme humain. Toutefois, le corps d’un adulte comporte environ 7 g de silicium, soit deux fois plus que le fer.

Il ne faut pas oublier que nous naissons avec un capital de silicium qui décroît inéluctablement au fil des années.

Mode d’absorption

Par voie orale. A prendre le matin, à jeun.

Posologie

Pour l’enfant et l’adulte, il sera recommandé de prendre un bouchon doseur (environ 20 ml) par jour.


A partir de 30 à 40 ans (âge préposé où la masse osseuse est en déclin), il sera recommandé de prendre 3 bouchons doseurs (environ 60 ml) durant 1 semaine (effet starter), puis prendre un bouchon doseur.

Les cures se font de l’ordre de 3 semaines. Renouvelables au besoin, après 1 semaine d’arrêt.

Conseils d'utilisation de la Silice Coloïdale

Tout d’abord, il vous faudra agiter la bouteille avant utilisation. Cela permettant de dynamiser le liquide. Et ce, durant environ 30 secondes.

Ensuite, il faut savoir que ce type de produit fait partie des compléments alimentaires. Aussi, il ne doit pas se substituer à une alimentation variée et équilibrée et à un mode de vie sain.

Il est à noter de ne pas dépasser la dose recommandée.

Dans le cas où vous êtes en présence d’enfants, il conviendra de tenir hors de la portée des jeunes enfants. Et par ailleurs, de ne pas utiliser la solution buvable de silice colloïdale chez les enfants de moins de 3 ans.

Dans quels cas dois-je prendre de la silice colloïdale ?

Pour maintenir le bon fonctionnement de l’organisme et ses fonctions vitales.

 

Nul doute que le silicium est présent dans tous les tissus conjonctifs (qui sont des tissus de soutien), les os, les cartilages, les tendons, les muscles, la peau, les cheveux et dans tous les organes clefs du métabolisme  : foie, reins, cœur, glandes surrénales, parois des vaisseaux, rate, pancréas et thyroïde.

 

La silice colloïdale joue un double rôle. En réalité, elle permet à la fois de solidifier nos os, et de donner de la souplesse à nos articulations.

Oligo-élément omniprésent, le Silicium est un restructurant des tissus conjonctifs (Peau, cheveux, ongles, systèmes articulaire et artériel) dont le taux décroît rapidement avec l’âge.

C’est la raison par laquelle, en buvant de la silice colloïdale, notre organisme aura fait le “plein” de silicium, surtout au niveau du collagène contenu dans les os, les articulations, les aponévroses, l’enveloppe des artères (aorte surtout).

Qu’il puisse y avoir amélioration de l’état général et des douleurs, c’est indéniable. D’autant plus que le silicium agit comme catalyseur. C’est-à-dire qu’il va modifier certains processus biologiques par sa seule présence.

C’est également un très bon un agent anti-vieillissement. Essentiellement en préservant le collagène, donc l’élasticité de notre peau. Mais pas que. Le silicium contribue à améliorer les problèmes de peau, favorisant la cicatrisation.

Qui de plus est, la silice colloïdale contribue à soutenir et à renforcer les cellules du système de défenses immunitaires.

Autrement dit, la silice colloïdale renforce les défenses immunitaires.

Autrement dit « bis », si nous souhaitons rester en bonne santé, évitant ainsi d’être malade ou contactant certaines pathologies douloureuses, il sera vivement conseillé de faire des cure de solutions buvables de silice colloïdale.

En ce qui a trait au niveau de la moelle osseuse, le silicium favorise la formation des phagocytes. Cela signifie donc que les phagocytes détruisent virus et bactéries. Il en est de même que le silicium favorise la formation des lymphocytes. En d’autres termes, les lymphocytes fabriquent les anticorps spécifiques et nécessaires pour combattre les infections.

Enfin, au niveau respiratoire, le silicium contribue à une meilleure respiration, asséchant les mucus, lors de bronchites ou problèmes associés. Très bon complément en cas de crise d’asthme ou d’emphysème.

Pour qui la silice colloïdale est-elle recommandée ?

  • Pour le Fœtus, car il est très demandeur de silicium, dont il puisse ses réserve dans sa future mère. Uniquement les 3 premiers mois de grossesse.
  • Les enfants et les adolescents afin de solidifier leur squelette, dans la croissance osseuse. Également, afin de renforcer les dents et éviter les caries.
  • Les personnes convalescentes dans les suites de fractures.
  • Les personnes ayant des douleurs musculaires et articulaires.
  • Les personnes présentant des ongles mous à cassants. Il en va de même au niveau capillaire. En ce qui concerne la chute des cheveux, les cheveux fins et/ou ternes, qui deviennent rapidement fragiles et cassants.
  • Toutes personnes afin de limiter les déminéralisations osseuses et les arthrosiques et en cas d’affections rhumatismales. En effet, à partir de la quarantaine, la teneur en silicium décroît.
  • Les personnes, dès l’apparition des premiers signes de relâchement de la peau. En particulier, lorsque l’on observe une perte d’élasticité de la peau : rides notamment.

Où trouver la solution buvable Silice colloïdale ?

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-france/silice-colloidale/ 

Ingrédients / composition d’une silice colloïdale : eau filtrée, silice colloïdale, épaississant : gomme xanthane, arôme de citron, acidifiant : acide citrique, conservateur : sorbate de potassium

D'autres liens utiles :

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-france/phyto-complexe-bio-rhuma-articulations/ 

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-france/gemmo-sapin-pectine-30ml/ 


Pour refermer sur cette page, je vous fait le résumer des bienfaits de la silice colloïdale :

  • Du végétal.
  • Liste non exhaustive des bienfaits thérapeutiques.
  • Consommable en solution liquide.
  • En curatif ou en prévention

 

Se soigner, est à la portée de Tous ! Prenez soin de vous, Catherine MEYNIER

Publié par Laisser un commentaire

Comment utiliser les Huiles Essentielles dans les recettes de cuisine ?

Cuisiner avec les huiles essentielles

Recettes de cuisine aux huiles essentielles

Dans cet article de Blog, je voudrai vous régaler en cuisinant ensemble. 

Des plats simples à réaliser, surtout des desserts. De toute évidence, nous sommes de bons Français, gastronomes.

Dorénavant, vous n’aurez plus d’excuses ! Vous pourrez utiliser vos huiles essentielles dans vos plats que vous cuisinerez.

Au même titre que les fruits, légumes, aromates et épices, les huiles essentielles sont également alimentaires.

Très pratiques, à utiliser en toutes saisons, concentrés, en petits formats, quelques gouttes suffisent pour donner toute la puissance gustative à vos plats salés et sucrés.

Voici quelques exemples d’huiles essentielles que vous pouvez cuisiner :

Les huiles essentielles « aromates » :

Basilic, lavande, citronnelle, menthe, origan, sarriette, sauge, romarin, verveine, estragon, géranium, laurier et thym.

Les huiles essentielles « épices » :

Cannelle, clou de girofle, gingembre, vanille et poivre.

Les huiles essentielles « agrumes » :

Citron,  orange, petit grain bigaradier, mandarine et pamplemousse.

Les Hydrolats (appelés aussi « eaux d’huiles essentielles ») : lavande, menthe et rose…

Les Huiles et Macérats huileux : amande, coco, carotte, pépins de courges…

RIZ AU LAIT végétal agrumes et épices

A l’ancienne, ma grand-mère avait l’habitude de préparer des assiettes de riz au lait, avec zestes de citron et saupoudrées de poudre de cannelle.

Il s’agit d’une recette gourmande qui invite aux souvenirs d’enfance.

En fait, dans ma recette, j’ai remplacé le lait entier de vache par du lait végétal d’amande. Mais aussi, j’ai remplacé les zestes de citron par de l’huile essentielle de citron. Enfin, la poudre de cannelle par son huile essentielle. Et le plus, j’y ajoute quelques gouttes de vanille.

J’utilise un robot ménager TMX pour ne pas citer la manque.

Petite astuce : prenez du lait végétal d’amande intense et coupez-le de moitié avec de l’eau. Ainsi, le goût sera moins prononcé et ceci doublera sa capacité d’utilisation.

1/ Mettre dans le bol TMX 500ml Lait végétal amande intense + 500ml Eau

Ajoutez 100 gr de Sucre poudre, 

1 à 2 gouttes d’huile essentielle de Cannelle, 

https://www.laracinebleue.com/categorie-produit/produits/huiles-essentielles/ 

5 gouttes d’huile essentielle de Citron jaune (de préférence), 

https://www.laracinebleue.com/categorie-produit/produits/huiles-essentielles/ 

5 gouttes de Vanille, 

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/reste-du-monde/extrait-de-vanille-10ml/ 

230 gr de Riz rond (sans rincer).

En option, vous pouvez ajouter une grosse poignée de Raisin de Corinthe.

2/ Cuire 45 minutes / 90°c / ⮲ / Vitesse 1 (sans le gobelet)

3/ Pendant de ce temps, faites un caramel. Mettre dans une petite casserole un verre de sucre avec un fond d’eau. Faire caraméliser : blond ou brun. Versez dans le fond de votre plat.

4/ A la sonnerie du TMX, divisez en 2 assiettes creuses ou mettre dans un plat à dessert et laissez refroidir sur votre plan de travail.


                    Bon appétit !

CRÈME DESSERT Vanillée (6 à 8 Pots)

Un dessert ultra facilissimo ! A réaliser au TMX ou dans une casserole sur votre plaque de cuisson.

1/ Mélangez tous les ingrédients suivants afin qu’il n’y ait pas de grumeau :

500ml de Lait (au choix : lait animal ou lait végétal) + 100 gr de Sucre en poudre + 20 gr de Farine (de préférence de Fleur de Maïs) + 1 Œuf + 5 gouttes de Vanille

2/ Chauffer dans le bol TMX (sans le gobelet) 8 min / 90°c / Vitesse 3, puis lissez la crème dessert en mixant 10 sec / Vitesse 4 ou dans la casserole mélangez jusqu’à ce que la crème dessert épaississe.

Alternative : 

Crème dessert Chocolat / Bergamote : il vous suffira d’ajouter à la recette ci-dessus 100 gr de Chocolat noir dessert + 5 gouttes d’huile essentielles de Bergamote. Quand au lait, je vous conseille d’utiliser du lait végétal noisette / épeautre, qui à la particularité de se marier à merveille avec le chocolat. 

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-france/huile-essentielle-de-bergamote-bio-5ml/ 

Un véritable délice culinaire ! 

Crème dessert Chocolat / Menthe poivrée : comme ci-dessus + 1 à 2 gouttes d’huiles essentielles de Menthe poivrée ou 400ml de lait + 100ml Hydrolat de Menthe.

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/reste-du-monde/huile-essentielle-de-menthe-poivree-bio-10ml/ 

Cette recette est très appréciée en fin de repas copieux.

Crème dessert Citron / Coco : préférez le lait végétal de Coco pour cette recette, et ajoutez-y 5 gouttes de Citron vert (plus fin en bouche). En option : vous pouvez ajouter une poignée de poudre de noix de coco râpée. 

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-france/huile-essentielle-de-citron-vert-bio-5ml/ 

Retrouvez les saveurs des îles.

Crème dessert à la Rose : 400ml lait végétal d’amande douce + 100ml eau de Rose

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-france/hydrolat-de-rose-bio-100ml/ 

Crème dessert à la Lavande : 400ml lait végétale d’amande douce + 100ml Hydrolat de Lavande ou uniquement 1 à 2 gouttes d’huile essentielle de Lavande fine (et non de Lavandin qui a la particularité d’être plus camphré).

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-france/hydrolat-de-lavande-bio-100ml/ 

Pensez à être créatif ! 

Toutes les huiles essentielles aux agrumes sont les bienvenues.

Grâce à ces différentes recettes, vous pourrez régaler toute la famille, vos amis et ainsi avoir le choix de vos desserts, en variant les plaisirs gustatifs.

12 délicieuses Crêpes (de l'huile essentielle dans les crêpes)

En principe, il vous faudra 250 gr de Farine + 500 ml de Lait + 2 Œufs. Et 1/2 Heure de temps de repos de la pâte à crêpe.

Crêpes salées (mode Wrap) : Farine (50 gr de farine de Châtaigne + 100 gr de farine de Blé + 100 gr de farine de fleur de Maïs) + 500ml Lait végétal de préférence, car plus digeste (lait d’Amande est riche en Calcium) +  2 Œufs + 1 goutte d’huile essentielle au choix :

Quelques propositions culinaires pour faire des Wraps (crêpes roulées avec garniture) :

Basilic exotique = Wrap tranches de tomates + œufs émiettés + sel/poivre + huile d’olive

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/reste-du-monde/huile-essentielle-de-basilic-exotique-10ml/ 

Citronnelle = Wrap morceaux de crevettes + ananas + crème soja + sel/poivre

https://www.laracinebleue.com/categorie-produit/produits/huiles-essentielles/ 

Origan, sarriette, romarin ou thym = Wrap morceaux de poulet + grains de maïs et petits poids + crème soja + sel/poivre

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-france/huile-essentielle-de-thym-linalol-bio-5ml-2/ 

Estragon = Wrap thon émietté + salade verte + huile d’olive + sel/poivre

https://www.laracinebleue.com/categorie-produit/produits/huiles-essentielles/ 

Crêpes sucrées : 100 gr de Farine de Blé + 150 gr de Farine de fleur de Maïs + 500ml Lait végétal Amande +  2 Œufs + 2 gouttes d’huile essentielle de Citron et 2 gouttes de Vanille.

Des crêpes souples et digestes.

Les huiles essentielles proposées dans ces recettes contribuent au bon fonctionnement de votre organisme, essentiellement en drainant le foie et en protégeant votre système digestif.

pour faire une HUILE OLIVE aromatisée... à l'huile essetielle

Tout d’abord, si vous souhaitez avoir une huile d’olive de qualité, je vous conseille de vous rapprocher d’un producteur local.

Ensuite, vous avez le choix d’opter pour mettre des plantes fraîches pour aromatiser votre huile ou/et additionner des huiles essentielles de votre choix.

Je vous propose une 1ère recette d’huile d’olive pour aromatiser vos salades, composée de  :

900ml Huile olive + 100ml Pépins de Courges ou Carottes

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-france/macerat-huileux-de-carotte-bio-50ml/ 

+ 10ml Huile essentielle de Citron (pour remplacer le vinaigre)

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-france/huile-essentielle-de-citron-vert-bio-5ml/ 

+ 5ml Huile essentielle de Basilic

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/reste-du-monde/huile-essentielle-de-basilic-exotique-10ml/ 

+ 5 gouttes Huile essentielle de Gingembre

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/reste-du-monde/huile-essentielle-de-gingembre-bio-5ml/ 

Agitez bien votre mélange. C’est prêt !

Je vous proposer une 2nde recette d’huile d’olive aromatisée Herbes de Provence :

1L Huile végétale de Tournesol ou le mélange 4 Huiles. De façon à ce que ces huiles puissent être chauffées.

+ 5ml Huile essentielle d’Origan

https://www.laracinebleue.com/categorie-produit/produits/huiles-essentielles/ 

+ 5ml Huile essentielle de Sarriette

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/reste-du-monde/huile-essentielle-de-sarriette-bio-5ml/ 

+ 5ml Huile essentielle de Sauge

https://www.laracinebleue.com/categorie-produit/produits/huiles-essentielles/ 

+ 5ml Huile essentielle de Romarin

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/reste-du-monde/huile-essentielle-de-romarin-cineole-bio-10ml/ 

+ 5ml Huile essentielle de Laurier

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/reste-du-monde/huile-essentielle-de-laurier-noble-bio-5ml/ 

+ 5ml Huile essentielle de Thym

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-france/huile-essentielle-de-thym-linalol-bio-5ml-2/ 

+ 5 gouttes Huile essentielle de Poivre

https://www.laracinebleue.com/categorie-produit/produits/huiles-essentielles/ 

Agitez bien votre mélange. C’est prêt !

Attention, dans cette recette, uniquement quelques gouttes suffiront aromatiser vos grillades, plats en sauce, pâtes à pizza…

J’espère que cet article pour certains d’entre vous, vous aura réconcilié avec la cuisine ; pour d’autres vous aura appris de nouvelles recettes.

Allez chers lecteurs, je ne vous le répéterai jamais assez : SOYEZ CRÉATIFS !

OSEZ TESTER DE NOUVELLES EXPÉRIENCES !

Publié par Laisser un commentaire

Aromathérapie ou Comment diffuser des huiles essentielles ?

Comment diffuser les huiles essentielles ?

Diffuser des Huiles Essentielles en Aromathérapie

Depuis début mars 2020, beaucoup de mes clients me demandent : « Comment peut-on diffuser des huiles essentielles ? » ou encore « Comment peut-on utiliser des huiles essentielles pour assainir l’air ambiant ? ».

En matière de réponses, bons nombres de solutions existent. Pour vous aider dans votre ou vos choix de diffusion, je vous proposerai à chaque possibilité de type de diffusion, une à plusieurs huiles essentielles intéressantes à diffuser. Mais également, quelques recettes qui seront les bienvenues. Certaines pour faire vos propres mélanges en mode DIY. D’autres, pour faire des recettes gâteaux aux huiles essentielles ; en effet, les huiles essentielles peuvent être utilisées en cuisine. En outre, les huiles essentielles d’agrumes, de menthe, d’épices ou encore d’aromates.

Exemples de diffuseurs d’huiles essentielles :

Nébulisation : permettant de diffuser uniquement des huiles essentielles, et à froid.

Ventilation : comme son nom l’indique, les huiles essentielles sont diffusées par air propulsé.

Chaleur douce : diffusion nécessitant une source de chaleur, néanmoins à température peu élevée.

Brumisation : de fines gouttelettes humidifient l’air ambiant, tout en faisant apparaître une brume.

Nomade : diffuseur fonctionnant sans électricité et ne dégageant aucune source de chaleur.

Comment bien choisir son diffuseur d’huiles essentielles ?

Avant tout, il faut savoir que les concepteurs de diffuseurs ont développés le côté esthétique. A tel point, que certains diffuseurs d’huiles essentielles sont considérés comme de véritables objets déco. Tant et si bien qu’ils viennent s’inscrire dans notre ameublement. Il s’agit de cette touche « art déco » qui diffuse des essences aromatiques.

Votre choix du diffuseur peut également porté sur le qualité du produit en question. Il faut le reconnaître, nous vivons dans un monde qui aspire de plus en plus à l’écologie et à l’achat local-artisanal. Des matières simples, végétales, minérales… Issu d’un créateur, d’un concepteur Français, parfois près de chez vous. 

Sous prétexte que les diffuseurs diffusent tous, certains d’entre vous regarderez uniquement le prix d’achat. En reconnaissant que le prix d’achat soit un facteur important, le diffuseur d’huiles essentielles que vous choisirez vous profitera pour des années et des années.

Dans quelle pièce souhaitez-vous l’installer ?

Une chambre ? Enfants / Adulte ?

Une pièce à vivre ? Cuisine / Salon / Salle à manger

Salle de bain ? WC ?

A l’extérieur ?

Sur un bureau de travail ? Dans une salle de réunion ?

Bref, réfléchissez bien à la pièce pour laquelle vous projetez de diffuser le plus souvent les huiles essentielles.

En règle générale, diffuser des huiles essentielles à proximité de soi ou dans une petite pièce (jusqu’à une surface d’environ m²) vous pouvez opter pour un diffusion :

* En mode Nomade

* En mode Chaleur douce

* En mode Brumisation

Jusqu’au moment où vous devez diffuser dans une pièce plus grande : 20m2, 30m2, 60m2 et 100m2. La diffusion par ventilation, brumisation ou nébulisation sera la efficace. En ce qui concerne la diffusion d’une surface de plus en plus grande, il conviendra d’augmenter l’intensité du diffuseur. Logique ! Toutefois, la plupart des diffuseurs d’huiles essentielles proposent plusieurs modes d’intensités. Ce qui permet de disperser les essences dans toute la maison -à moins de vivre dans un château, il vous faudra faire l’acquisition de plusieurs diffuseurs aromatiques- suivant la surface à couvrir, bien entendu !

Combien de temps diffuse-t-on des huiles essentielles ?

Quel que soit les huiles essentielles que vous mettrez en diffusion, il faudra respecter une durée de quelques minutes à 20 minutes. Vous aurez la possibilité de renouveler la diffusion atmosphérique plusieurs fois dans la journée.

Quelles sont les précautions à prendre lorsque l’on veut diffuser des huiles essentielles ?

Essentiellement, il faudra respecter la santé des personnes qui auront à inhaler les huiles essentielles.

Par défaut, toutes personnes présentant des pathologies chroniques devront s’assurer qu’elles peuvent diffuser les huiles essentielles. 

En effet, dans un ancien article blog je vous parlais de l’utilisation des huiles essentielles, dont vous pouvez retrouvez toutes les informations à partir de ce lien : https://www.laracinebleue.com/bibliotheque/les-utilisations-des-huiles-essentielles/ 

Vous pouvez également vous référer à ce lien de www.laracinebleue.com pour identifier chaque huiles essentielles et leurs utilisations :

 https://www.laracinebleue.com/categorie-produit/produits/huiles-essentielles/

Comment diffuser sans faire l’achat d’un diffuseur d’huiles essentielles ?

Tout compte fait, le système D peut être une alternative en attendant de vous faire plaisir avec l’achat d’un diffuseur d’huiles essentielles.

1ere  Situation : 

Vous souhaitez diffuser des huiles essentielles à proximité ou dans une petite pièce, optez pour un coton démaquillant par exemple. Sur la table de nuit, à côté d’un canapé… Bref, pour un lieu de repos.

Recette : posez quelques gouttes d’huiles essentielles sur un coton (lui-même posé dans une petite assiette, afin de ne pas faire de taches huileuses)

5 Gouttes d’ENCENS + 5 gouttes de BERGAMOTE + 5 gouttes de PATCHOULI

2ème Situation : 

Vous avez retrouvé des bougies neutres, appelées aussi « chauffe-plat ». Vous pouvez vous en servir en tant que diffuseur de chaleur douce.

Recette : posez quelques gouttes d’huiles essentielles sur la cire (et non la tige) de la bougie en qualité de Stop Odeur (cuisine, fumée cigarette, diverses qui vous dérangent)

5 Gouttes de GINGEMBRE + 5 gouttes de PALMAROSA + 5 gouttes SAUGE Sclarée

3ème Situation : 

Vous souhaitez assainir l’air ambiant de l’ensemble de votre maison (et non votre château). Effet aseptisant générale. 

Recette : munissez-vous d’une casserole. Ajoutez-y 1 Litre d’eau. Faites bouillir avec le mélange proposé. Plus vous augmenterez le feu sous la casserole, plus la diffusion atmosphérique se répartira dans la plus grande partie des pièces.

5 Gouttes d’EUCALYPTUS Globulus ou Radié + 5 gouttes de PAMPLEMOUSSE + 5 gouttes de LAURIER

Voici quelques exemple que je peux vous proposer. A vous d’essayer les mélanges proposés, voire d’être créatif, et de fabriquer vous même vos propres mélanges !

Il en va de soit, que les recettes proposées plus haut pourront être réalisées dans le même esprit à partir d’un diffuseur d’huiles essentielles.

Quelques recettes de mélanges d’huiles essentielles pour diffuseur

A savoir : dans les diffuseurs d’huiles essentielles qui fonctionnent à l’électrique, et dont, surtout, il est possible d’intensifier la portée de diffusion, toutes les huiles essentielles sont intéressantes.

Recette « Esprit Oriental » : 5 gouttes CANNELLE + 5 gouttes CLOU GIROFLE + 5 gouttes ORANGE

Recette « Détente Absolue » : 5 gouttes PETIT GRAIN BIGARADIER (agrume) + 5 gouttes VERVEINE + 5 gouttes CITRON Vert

A savoir : pour les diffuseurs d’huiles essentielles nomades, à froid, non électrique, de type : Minéral, Bois, Tissus… La diffusion ne portant pas sur une grande distance, il sera recommandé d’utiliser les huiles essentielles qui dégagent des essences puissantes.

Recette « Fleuries » : 5 gouttes YLANG YLANG + 5 gouttes PALMAROSA + 5 gouttes LAVANDIN

Recette « Fraîcheur d’été » : 5 gouttes de MENTHE Poivrée + 5 gouttes de CITRONNELLE + 5 gouttes de SARRIETTE

Bains aromatiques et Inhalations

Telle Cléopâtre dans son bain. Connus depuis les Pharaons, les bains aromatiques (de 10 à 20 minutes maximum) permettaient aux individus de se soigner. L’Aroma-Hydrothérapie s’utilise au besoin de chacun. En cas de nervosité, de problèmes cutanés, d’infections, de mycoses, poux…

L’inhalation, bien connue des personnes enrhumées est tout autant efficace. Un bol d’eau bouillie, où l’on additionne des huiles essentielles afin de dégager les voies respiratoires. Mais, tout autant, suivant les huiles essentielles qui seront diffusées pour aider en cas de stress, problèmes d’acnés, ridules, migraines…

D’une manière ou d’une autre, la chaleur humide combinée aux huiles essentielles diffusées vous permettront d’améliorer votre santé.

Recette pour un bain aromatique : maximum 9 gouttes unitaire ou d’un mélange à part égale d’huiles essentielles pour une personne adulte

Recette pour une inhalation : maximum 6 gouttes unitaire ou d’un mélange à part égale d’huiles essentielles pour une personne adulte

Recette bain ou inhalation « Rhume » : TEA TREE + RAVINTSARA + PIN Sylvestre

Recette bain ou inhalation « Problème de peau » : GERANIUM + PETIT GRAIN BAGARADIER + Bois de ROSE

Recette bain ou inhalation « Poux & Détente » : LAVANDE + TEA TREE + CITRON Jaune

Huile Essentielle pour nettoyer les sols !

Les huiles essentielles sont une panacées pour nettoyer les sols. Qui de plus est, grâce à leurs pouvoir aromatiques, les huiles essentielles diffuseront leurs senteurs dans toutes les pièces.

Nul besoin d’autres produits ménagers que de l’eau très chaude et des huiles essentielles. 

Recette : remplissez d’eau très chaude votre sceau pour laver les pavés. Additionnez des huiles essentielles suivantes 5 gouttes de CITRON Jaune + 5 gouttes de ROMARIN à Cinéole + 5 gouttes de THYM à Linalol + 5 gouttes de MENTHE Verte.

Grâce à ce changement de mode de nettoyage (sans nettoyant ménager chimique), vous contribuez à préserver l’environnement. Vous faites ainsi un geste pour l’écologie. Fini les rejets dans la mer et nos océans. Et en plus, en jetant votre eau usagée de lavage dans votre évier (par exemple) pour favoriser la décantation des graisses accumulées dans vos tuyaux d’écoulement.

Des Huiles essentielles dans votre aspirateur !

Aspirez et diffusez les essences !

Voici quelques huiles essentielles que vous pouvez mettre dans votre aspirateur sans sac ou sur le sac de votre aspirateur. Non choisies au hasard, ces huiles essentielles seront une barrière contre les insectes, tant volants que rampants. Et protégerons ainsi votre habitat ou lieu de vie.

Au choix ou en mélange, selon vos goût et affinités olfactives :

CADE

LAVANDIN

BASILIC

LEMONGRASS

…pour ne citer que celles-ci !

En spray pour diffusion atmosphérique

Dispersez des huiles essentielles à partir d’un spray, rien de plus simple !

Au moyen d’un spray, vous pourrez appliquer sur du linge, des tissus d’ameublements, autres.

Tout prêt à l’emploi les complexes d’huiles essentielles pour diffuseurs « Air sain », « Détente » ou « Protect » vous accompagneront dans votre quotidien. METTRE LES LIENS LRB QUAND ILS SERONT DISPONIBLES EN VITRINE

Idéalement, un flacon de 10ml sera utilisé dans un dispersant appelé « Disper » qui facilite la dispersion des huiles essentielles dans de l’eau.

Si cela vous intéresse, voici le lien pour savoir comment optimisez votre flacon de 10ml du mélange d’huiles essentielles en 60ml prêt à l’emploi :

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-france/disper-30ml/ 


En conclusion de cet article, je vous conseillerai d’être attentif sur les précautions à prendre avant de vous servir des huiles essentielles. Certains(es) d’entre vous ne pourront pas toutes les utiliser.

Néanmoins, la voie olfactive, par diffusion atmosphérique est la plus confortable. Appréciée par le plus grand nombre des utilisateurs, elle convient le mieux à tous. 

En revanche, la voie cutanée nécessite un avis thérapeutique. Surtout en ce qui concerne certaines huiles essentielles dermocaustiques.

D’autant plus, les huiles essentielles ne s’ingèrent pas en auto-médicamentation sans incidents. Dans l’hypothèse où vous souhaiteriez avaler des huiles essentielles, sachez que suivant le dosage pris et vos antécédents pathologiques, vous pouvez vous intoxiquer, vous créer des risques cardiologiques, voire neurotoxiques. Préférez un diffuseur d’huiles essentielles pour profitez essences aromatiques. 



Le + COIN LECTURE

Pour plus de lecture, je vous propose un lien vers les vertus du LAIT DE JUMENT https://www.laracinebleue.com/bibliotheque/le-lait-de-jument/ 

Essayez un produit à base de lait de jument et donnez votre avis dans les commentaires 

https://www.laracinebleue.com/boutique/origines/origine-gard/savon-au-lait-de-jument-a-la-rose/

Prenez soin de vous, vous pourrez prendre soin des autres,

Bien à vous chers lecteurs, Catherine M.